2009:13° Edition: Article

Bouchaïb et Svetlana écrivent une nouvelle page.
La période pluvieuse n’a pas mis un frein à l’Embuscade
de Lubey. La 13e édition a réuni 271 concurrents. Consacrant Bouchaïb Larhalmi et Svetlana Pretot comme héros de ce Paris-Roubaix de la course à pied.

Avec ses chemins champêtres et sous-bois humides à souhait, le cru 2009 de l’Embuscade de Lubey s’inscrit bien dans la lignée d’une succession d’éditions. Les bénévoles, mobilisés pour l’événement phare de l’année dans ce petit village du Pays de Briey, espéraient un répit du ciel après ces jours de pluie. Sa clémence fut toute relative, puisque les averses ont rythmé cette matinée dominicale sans doucher l’enthousiasme des participants. Une trentaine de courageux dans les deux épreuves réservées aux jeunes et 271 partants dans la course des As, des cadets aux vétérans, libérés sous un ciel d’encre par un coup de pistolet du maire, Paul Jodel. Un peloton constitué de fans de la course hors stade, venus de toute la Lorraine, mais également de terres plus lointaines, avec la présence d’athlètes russes et marocains. De quoi alimenter la verve du speaker Robert Deparis, présent chaque année, pour exercer son talent à Lubey, entre deux tournées de saint Nicolas. L’animateur ne croise pas l’évêque de Myre, mais, un Père Noél ayant échangé sa hotte pour un accordéon !

Des images de l’Embuscade 2009 ?
Côté scène, l’arrivée dans un mouchoir des stars du jour, jambes maculées de boue après avoir caracolé en forêt du côté d’Anoux. Le vainqueur, Bouchaïb Larhalmi, et ceux qui ont tenté de s’accrocher aux basques du Marocain: Benjamin Choquert (2e), un de ses compatriotes Hicharn Adibab (3e), et le Russe Oleg Strigiakov (4e). Hors classement, le Messin Damien Vernimont avec son chien, un braque allemand, devance de quelques foulées des spécialistes réputés comme Laurent Lenclud (5e), Eric Capelli (6e) et Nicolas Schneider (7e). lI ne faut pas patienter longtemps sous la pluie qui refuse de désarmer, pour voir surgir deux dames laissant derrière elles près de 260 engagés! Elles ne sont pas en quête d’une couronne de Miss. Défiant les risques de glissade, vers la cabane des chasseurs d’Anoux, puis la traversée de la tranchée d’Arenberg, elles visent le titre de reine du jour. Svetlana Pretot, 9e et première féminine en 46’35”, record pulvérisé, et sa dauphine, Daisy Colibry, 10e, méritent une ovation.

Côté coulisses, des équipes, bien rôdées au fil des années, manœuvrent afin qu’aucun grain de sable ne se glisse dans les rouages de cette véritable machine: inscriptions, informatique, ravitaillement, animation sono, signaleurs, gestion de l’arrivée, protocole où le conseiller général André Corzani remettra les trophées avec Paul Jodel et Roger Patard.

Louis Landru

 
Les résultats sont disponibles ici.
 
Un grand merci à tous, coureurs, accompagnateurs, sponsors, bénévoles, pour avoir fait de cette édition un nouveau succès.
Comments