2011: 15° edition: Article

15e Embuscade de Lubey :
 
Un peloton record pour se jouer des embûches

Pour fêter ses 15 ans, l'Embuscade de Lubey jongle avec les records de participation : 420 concurrents, dont 336 dans la course des As, dominée par le trio Zbairi-Choquert-Errachidi. Daisy Colibry première dame.

En quinze ans, la renommée de l'Embuscade n'a cessé de monter en puissance. La réputation du village s'identifie désormais à sa course pédestre.
Ce rayonnement s'est encore traduit durant la matinée dominicale par un succès considérable de la manifestation, réunissant plus du double de la population.
 
Un an après le manteau blanc glacé recouvrant la campagne, l'Embuscade de Lubey renoue avec sa légende de "Paris-Roubaix de la course à pied" dans des conditions météorologiques exécrables.
De la pluie à n'en plus finir : la traversée de la grande allée cavalière de la forêt d'Anoux, baptisée "tranchée d'Arenberg", en référence à l'enfer pavé du Nord, est venue se poser en juge de paix sous les baskets. En amont et en aval de cette zone stratégique, du bitume sur les petites routes entre Lubey, Immonville et Anoux. Puis un épais tapis de feuilles mortes en sous-bois.
Enfin des sentiers enchaînant sur une longue prairie pour regagner la ligne d'arrivée. Pratiquement 13 km à couvrir, sous les averses et dans le vent.
 
L'aventure s'est offerte à 336 engagés, lors du départ donné par le maire, Paul Jodel. Ce record de participation efface celui de 2006.
 
Mais l'organisation, mobilisant des dizaines de bénévoles, ne s'en tenait pas là, grâce aux courses de jeunes. 59 dossards épinglés chez les plus petits, dont un flux de la pépinière d'athlétisme de l'US Jarny. 25 en lice pour les benjamins et les minimes.

420 engagements
Lubey est devenu pour quelques heures un vaste parking mêlant sportifs, organisateurs et spectateurs.
Avec ces 420 inscriptions, la salle polyvalente Saint-Etienne a été prise d'assaut, comme l'espace ravitaillement sous chapiteau avec sa grange attenante. Le speaker, Robert Deparis a eu suffisamment de tonus pour tenir toute une matinée sous les ondées. Les bénévoles étaient répartis entre diverses équipes : les inscriptions, l'informatique, le chronométrage, les ravitaillements, les sigaleurs affectés à la sécurité en collaboration avec le Foyer d'éducation populaire d'Anoux, les secouristes de la Croix rouge de Jarny.

Le verdict de la course des As s'est joué dans les derniers hectomètres entre Abderazak Zbairi (CA Montreuil 93), sergent au 40e RT de Thionville, et le Messin Benjamin Choquert, 6e podium à Lubey. Le vainqueur n'était pas le seul représentant de son unité, puisque le colonel Thierry Naville, chef de corps, a obtenu une excellente 54e place sur les 314 classés.
 
Chez les dames, Daisy Colibry l'a emporté devant Louiza Belhadad.Ravitaillement englouti avec délectation, juste avant l'Angélus, les sportifs ont suivi un protocole toujours très prisé, celui de la remise des trophées et d'un généreux tirage au sort, en présence du conseiller général, André Corzani, et sous une ultime averse.
Louis LANDRU
Resultats de la course: 2011: 15° edition
Comments