2015: 19° Edition



Résultats course des As: 2015: Course des As

500 coureurs déferlent vers Lubey

L'Embuscade de Lubey cultive sa légende et chasse les records. Près de 500 coureurs ont rallié dimanche matin le petit village pour se dégourdir les jambes dans des bois gras à souhait.

L'organisation craignait la concurrence d'une journée électorale. Les fans de la course pédestre hors stade ont voté massivement en faveur de l'Embuscade et il était bien difficile dimanche matin de se frayer un chemin vers le bureau de vote de Lubey!

Après l'envol d'une cinquantaine de gamins, répartis dans les deux courses proposées aux jeunes, sous la gestion de Michel Dubroux, l'heure était à l'épreuve des As.

Le speaker incontournable, Robert Deparis, n'a pas manqué de grain à moudre avec la chute de plusieurs records. Celui de la participation, 470 coureurs et du plus grand nombre de concurrents classés (456), le meilleur chrono jamais réalisé avec la victoire de Julien Purrey (Phar Longwy), 41'38" pour couvrir les 13 km du "Paris-Roubaix de la course à pied". Avec une traversée pleine d'embûches et de risques de glissades de la "tranchée d'Arenberg", dans les bois d'Anoux, un passage fidèle à sa légende, après avoir tourné le dos à la cabane de chasse. Enfin le record de victoires chez les féminines pour Daisy Colibry (4 fois). La sociétaire du Phar Longwy a dû puiser au tréfonds de son énergie pour conserver 3 secondes d'avance sur la Woippycienne Hanane Oubaali.
 
L'Embuscade mêle à la fois en tête de gondole un plateau remarquable, avec d'authentiques athlètes du plus haut niveau lorrain, tous très applaudis lors du protocole des récompenses. Et ,dans l'anonymat du peloton, des dizaines de fans de l'effort dans la nature à l'état pur.
Alors que des bénévoles ont travaillé dans l'ombre pour assurer la réussite de l'accueil. Le rendez-vous de Lubey a atteint son objectif. Avec un long moment de convivialité autour de l'événement pour clore la matinée d'un alléchant ravitaillement au tirage au sort des lots, instants dignes de la générosité de saint Nicolas (ou du Père Noël).

Sous-pages (1) : 2015: Course des As
Comments