2017: 21° Edition

Klein maître des lieux

Fidelio Klein (A2M) s'est montré le plus fort sur la difficile 21e édition de l'Embuscade de Lubey. Il a parcouru les 12 km 800 en 42'42".

Malgré des conditions hivernales et des prévisions météorologiques pessimistes, la 21e édition de l'Embuscade de Lubey est parvenue à réunir 327 concurrents. Ce cru entrera dans la légende du "Paris-Roubaix de la course à pied" comme un des plus exigeants. Du froid, de la neige, de la glace sur une grande partie du parcours, il
fallait faire preuve d'une bonne dose de courage.

Très relevé, le plateau comprenait quelques-uns des meilleurs athlètes lorrains. Sur la petite route sinueuse, parsemée de bosses, entre Lubey, Immonville et Anoux, une dizaine d'hommes se dégageait. Dont le Meusien Cédric Lefèvre (OCT 55), Cédric Dabit du Team Run Green. Mais le Phar Longwy montrait sa force avec Omar Errachidi, quintuple vainqueur à Lubey. Le recordman du parcours (41'51"), était épaulé par Kamel Daouadji, Florian Meunier, Christophe Magnien, Christophe Pernar, Emmmanuel Szczepanski. Il ne fallait pas occulter le duo d'Athétisme Metz Métropole, Fidelio Klein-Guillaume Barbat, qui allait combler leur mentor Roland Simonet. Richard Kurek (OCT 55) naviguait à une courte encablure, escorté de Capelli, Bailly, Bérard, Iaria. Avant Anoux, Klein prenait le large, Errachidi collé à ses basques. L'espoir mosellan chutait sur une plaque de verglas, revenait sur le Longovicien, fair-play dans l'affaire. La jeunesse et le talent de Fidelio Klein (42'42") allaient faire la différence. Il ralliait Lubey avec un pécule de 46" sur Errachidi. Son coéquipier Guillaume Barbat complétait le podium. Daouadji et Lefèvre raflaient les premiers accessits devant Dabit et Magnien. En 57'17", Amélie Franc complétait le triomphe d'A2M. La Mosellane précédait Delphine Feireisen, Valérie Trovato, Chantal Garniche, et Manon Evrard, dans la course aux lauriers féminins.
L.L.
Ċ
Jean-Philippe Entemeyer,
3 déc. 2017 à 07:07
Comments